La guerre en Ukraine vue d’Asie centrale

Briefings de l’Ifri, 13 juillet 2022

La guerre que la Russie livre à l’Ukraine impacte directement les républiques d’Asie centrale (Kazakhstan, Kirghizstan, Ouzbékistan, Tadjikistan et Turkménistan), qui sont proches des deux belligérants. 

La posture de neutralité, commune à tous les pays centrasiatiques au début de l’invasion russe, a progressivement connu des infléchissements au Kazakhstan et en Ouzbékistan (favorables à l’intégrité territoriale de l’Ukraine), mais aussi au Kirghizstan (qui reconnaît à l’Ukraine le droit de mener une politique étrangère indépendante). 

L’action de la Russie en Ukraine ternit l’image de Moscou en Asie centrale et fournit de ce fait l’opportunité aux puissances extérieures présentes dans cette région (Chine, Turquie, Iran, Inde, Union européenne) d’y renforcer leur influence. 

Comment ces États se positionnent-ils par rapport à la guerre en Ukraine ? Vers qui se tournent-ils pour s’émanciper de Moscou ? 

Par Michaël Levystone 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s